Infiltration d'eau dans le sous-sol : quelles sont les causes possibles

Le climat particulier du Québec et la qualité des sols font que plusieurs facteurs, combinés à la multiplication des constructions, peuvent provoquer des problèmes d’infiltration d’eau dans les sous-sols.

Infiltration d’eau dans le sous-sol : la faute au climat ?

Près de 80 % de la population québécoise est concentrée le long des rives du Saint-Laurent, dans une zone au climat tempéré de type continental humide. Les terres sont souvent argileuses et rapidement gorgées d’eau de pluie qui tombe en abondance. Les épisodes d’inondations ne sont pas rares et l’alternance de gel et dégel provoque ne nombreux problèmes typiques de ce genre de climat. C’est pourquoi les infiltrations d’eau dans les sous-sols des maisons au Québec sont relativement fréquentes ainsi que d’autres problèmes liés aux inondations.

Dans le cadre d’un mandat d’évaluation de la gestion des milieux humides au Québec, émis par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, un rapport de 2013 a permis d’établir à quel point les milieux humides étaient perturbés au Québec. La cause principale en est les projets de type résidentiel qui concernent 65 % des demandes de certificats d’autorisation alors que seulement 15 ha des 2 870 ha affectés avaient, à cette date, été compensés.

Ce qu’il faut en déduire c’est que, dans les conditions climatiques particulières du Québec, les disparitions de zones tampons dues aux constructions résidentielles ne sont pas suffisamment compensées pour éviter, par exemple, les dégâts causés par les inondations. Les terres ne jouent plus leur rôle d’éponge naturelle.

Infiltration d’eau dans le sous-sol : les problèmes de pyrite

Les problèmes d’infiltrations ne sont cependant uniquement à imputer au climat. De nombreuses zones, notamment en Montérégie, sont touchées par des problèmes de pyrite. Ce minerai provoque l’éclatement du béton par endroits et occasionne des fissures. Lorsque les fondations sont touchées, il peut en résulter des infiltrations d’eau dans le sous-sol des maisons.

Si les tests de pyrite ne sont pas obligatoires en construction, ils sont fortement recommandés dans ces régions du Bas-Saint-Laurent. Depuis que le problème a été détecté, les entrepreneurs sont avertis de n’utiliser que du remblai certifié DB afin d’éviter tout trouble avec la pyrite.

Infiltration d’eau dans le sous-sol : le problème des sols argileux

Le territoire québecois souffre en outre d’une géologie souvent cause d’infiltrations d’eau. Au Québec, les sols argileux se trouvent dans les parties les plus habitées du territoire, soit :

  • la vallée du Saint-Laurent
  • la vallée de l’Outaouais
  • la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Les sols argileux sont fortement compressibles et nécessitent de bien préparer le terrain avant toute construction. Afin de bien consolider les semelles, il convient, suivant les cas, d’employer ou de combiner quelques techniques, comme :

  • une largeur et/ou épaisseur de semelle plus importante
  • des barres d’acier d’armature
  • éviter de créer des rehaussements importants près du bâtiment
  • assurer un contact uniforme entre le bâtiment et le sol
  • isoler la dalle du gel
  • respecter les règlements de la municipalité pour construire dans les zones exposées aux glissements de terrain

Par ailleurs, planter certaines espèces d’arbres influence la teneur en eau des sols et peut occasionner le rehaussement ou la contraction de l’argile. Cette situation s’aggrave avec les épisodes de sécheresse plus longs que la normale.

Infiltration d’eau dans le sous-sol : bien se préparer

Drain français, bassin d’évacuation, membrane étanche, cuvelage et pompe doivent faire partie de l’équipement de base au Québec pour éviter au maximum les infiltrations d’eau dans un sous-sol.

Il peut arriver parfois que des entrepreneurs peu scrupuleux ne respectent pas toutes ces règles et que leur manque de professionnalisme puisse causer à la longue des problèmes malvenus d’infiltration d’eau au sous-sol. Soyez vigilants !